Cameroun: avec le retour des pluies, Eneo assouplit le rationnement de l’électricité dans le Septentrion




De trois jours par semaine comme initialement fixé le 10 avril, ce rationnement est désormais fixé à un seul jour par localité à compter du 1er juin 2017

Les populations vivant dans les régions du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Adamaoua pourraient bientôt connaître une distribution normale de l’énergie électrique. Un peu moins de deux mois après avoir annoncé qu’il procédait à un rationnement de trois jours par semaine et par localité à cause de la faible pluviométrie, Eneo, opérateur de production et de commercialisation de l’électricité au Cameroun, vient de réviser une mesure prise le 10 avril dernier.

“L’apport des pluies, ces dernières semaines, permet aujourd’hui d’assouplir les conditions du rationnement d’énergie électrique. Ainsi, pour permettre aux ménages et industriels de mieux organiser leurs activités personnelles et professionnelles, Eneo a mis en place un nouveau planning de rationnement  à compter du  1er Juin 2017 réduisant  de 3 à 1, le nombre maximal de jours de rationnement par semaine”, indique un communiqué signé le 31 mai par le directeur régional Nord, Extrême-Nord et Adamaoua d’Eneo, Bassoro Hayatou.

Hormis des facteurs comme le niveau de la pluviométrie, les coupures d’électricité fréquentes dans le Septentrion sont aussi dues à la vétusté des installations de la centrale hydroélectrique de Lagdo (72MW) – principale source d’énergie électrique dans le réseau interconnecté Nord – qui n’arrivent plus à suivre la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *