Cameroun: le chef de l’Etat promulgue la loi de finances pour l’exercice 2018

Revu à la hausse par rapport à l’exercice précédent, le budget de l’Etat pour l’année 2018 envisage néanmoins une baisse des recettes pétrolières et consacre une réduction des ressources affectées au ministère de l’Energie et de l’Eau

 

La loi de finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018, adoptée par le Parlement lors de la session ordinaire de novembre,  a été promulguée mercredi, 20 décembre, par le chef de l’Etat, Paul Biya.

Le budget du Cameroun pour l’exercice 2018 s’équilibre en recettes et en dépenses à 4513,5 milliards de F CFA (environ 6,9 milliards d’euros); légèrement à la hausse par rapport à l’exercice 2017 où il était de 4373,8 milliards F CFA (environ 6,6 milliards d’euros).

L’année prochaine, l’Etat compte mobiliser des recettes propres d’un montant de 3175 milliards F CFA ; et le reste en emprunts et dons pour un montant de 1338,5 milliards de F CFA.

Le secteur pétrolier devrait générer des revenus de l’ordre de 387 milliards F CFA (environ 589,9 millions d’euros); chiffre inférieur aux 495,1 milliards (754,7 millions d’euros) du budget 2017.

Autre baisse constatée: le budget alloué au ministère de l’Eau et Energie (Minee) qui est ramené à 145,4 milliards F CFA (environ 221,7 millions d’euros) contre 205,2 milliards de F CFA (environ 313 millions d’euros) en 2017.

Sur ce budget, 5,7 milliards F CFA seront consacrés à l’investissement et 139,7 milliards F CFA au fonctionnement du ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *