Cameroun: pourquoi un forum sur les thèmes de l’énergie, de l’eau et de l’environnement




Pour EDC, à l’initiative de cet événement qui en est à sa quatrième édition en 2019, les trois thèmes au centre des projets de développement sont “interconnectés”

 

La société publique Electricity Development Corporation (EDC) organise, depuis 2011, un forum axé sur l’énergie, l’eau et l’environnement: le Forum EEE.

L’événement se tient régulièrement de manière concomitante avec le Salon international de l’entreprise, de la PME et du Partenariat de Yaoundé (Promote). Cette année, le Forum EEE aura lieu du 19 au 20 février 2019 au Palais des congrès de Yaoundé.

Pour EDC, l’organisation d’un événement articulé autour des thèmes de l’énergie, de l’eau tient compte d’un certain nombre de problématiques qui s’imbriquent.

“Il s’agit de trois enjeux dont les interconnexions sont au centre des problématiques de développement des pays africains. L’accès aux ressources énergétiques, la disponibilité de l’eau et la pérennité de l’environnement sont en effet au coeur des politiques de développement durable et conditionnent de plus en plus la manière dont nous concevons et mettons en oeuvre les projets d’infrastructures”, explique EDC dans un document transmis à Energies Media.

“De nombreux partenaires au développement, notamment la Banque mondiale, l’AFD, l’Union européenne, la BAD, la BDEAC, etc., qui investissent dans les secteurs de l’eau et de l’énergie, sont de plus en plus regardants sur l’impact des investissements sur l’environnement”, ajoute EDC.

D’après la Banque africaine de développement (BAD), qui soutient plusieurs projets énergétiques en Afrique, le Cameroun dispose du deuxième potentiel hydroélectrique de l’Afrique (environ 23 000 MW), derrière la République démocratique du Congo; mais n’exploite qu’environ 4% seulement de ce potentiel.

Selon Eneo – la société concessionnaire du service public de la production et de la distribution d’électricité – le taux d’accès à l’électricité au Cameroun était de 62% à fin 2017, avec une capacité installée de 1360 MW à cette période dont environ 732 MW provenant des barrages hydroélectriques.

Des projets actuellement en cours (Nachtigal) ou en structuration (Grand Eweng), ambitionnent d’exploiter davantage le potentiel de la Sanaga, plus important fleuve du Cameroun, qui concentre environ la moitié du potentiel hydroélectrique du pays.

C’est d’ailleurs l’intérêt du Forum EEE 2019, qui aura lieu sous le thème: “Développement du bassin de la Sanaga, moteur de développement de l’hydroélectricité et facteur de coopération.”


Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *