Cameroun: la part de l’hydroélectricité dans le mix électrique évaluée à 60,37%, le solaire à 0,7%




La part du gaz naturel, du fioul et du gasoil estimée respectivement quant à elle à 15,49%, 11,9% et 11,51%, selon les chiffres officiels du ministère de l’Energie

 

Les sources d’énergie utilisées dans la production d’électricité – mix électrique – au Cameroun sont dominées par l’hydroélectricité, selon les données présentées par le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, lors du conseil de cabinet présidé par le chef du gouvernement le 25 avril dernier.

Le mix électrique du Cameroun est “fortement dominé par l’hydroélectricité (60,37%) qui est la source la plus abondante et la plus compétitive, suivie du gaz naturel (15,49%), du fioul (11,9%), du gasoil (11,51%) et du solaire (0,7%)”, a souligné le Minee; ajoutant que la stratégie de son département ministériel privilégie l’augmentation de la part de l’hydroélectricité, du gaz naturel et du solaire.

Selon Eneo – la société concessionnaire du service public de la production et de la distribution d’électricité – le taux d’accès à l’électricité au Cameroun était de 62% à fin 2017, avec une capacité installée de 1360 MW à cette période dont environ 732 MW provenant des barrages hydroélectriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *