Cameroun: début des opérations commerciales du Hilli Episeyo




Golar LNG, propriétaire du méthanier transformé en usine flottante de liquéfaction de gaz naturel installée au large de Kribi, a achevé les tests avec ses partenaires

 

Golar LNG, opérateur de liquéfaction de gaz naturel sur le Hilli Episeyo, a annoncé, le 05 juin dernier, le début des activités commerciales à bord de cette usine flottante installée au large de Kribi.

“Les essais de mise en service comprenaient l’obligation de produire une quantité de gaz naturel liquéfié sur une période de 16 jours de production continue, à partir de deux trains minimums à un niveau de 7500 m3 par jour en moyenne”, explique la firme.

Pour rappel, la première cargaison, de 40 000m3 de GNL, issue des tests de production, avait été chargée le 30 avril.

En tenant compte du démarrage tardif – initialement attendu au second semestre 2017 – le coût global du projet devrait néanmoins être d’environ 70 millions de dollars en deçà des prévisions initiales.

Le “Hilli Episeyo” – nom donnée à cette plateforme – est un méthanier transformé en usine flottante de liquéfaction de gaz; une première mondiale, d’après Golar.

Le navire est la propriété de la société britannique Golar LNG – propriétaire et exploitant de navires méthaniers – et les approvisionnements en combustible (gaz naturel) sont assurées par Perenco Cameroon S.A. – filiale du franco-britannique Perenco – et la Société nationale des hydrocarbures (SNH). Les trois entités sont liées par un accord depuis septembre 2015.

Les champs gaziers de Sanaga Sud et Ebome, au large de Kribi (Sud-Cameroun), sont ceux qui ont été sélectionnés pour alimenter le Hilli Episeyo, après traitement du gaz au Centre de Bipaga  – dont la capacité a été portée de 60 à 320 millions de pieds cubes par jour.

Les cargaisons de GNL produit par le Hilli Episeyo seront enlevées par Gazprom Marketing & Trading Singapore Pte Ltd (GM&TS), pendant huit ans. La filiale du géant russe Gazprom a signé, en novembre 2015, un contrat d’achat de la production annuelle de 1,2 million de tonnes qui sera effectuée à bord de l’usine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *