Cameroun: les coupures d’électricité dans une localité se déportent au Parlement




Dans le cadre des questions orales au gouvernement, le ministre de l’Eau et de l’Energie a été interrogé le 30 juin sur l’absence d’électricité à Messondo depuis 18 mois. “Non paiement de factures”

Les populations de la localité de Messondo, commune située dans le département du Nyong-et-Kéllé, région du Centre, privées d’électricité depuis 18 mois, appellent le Parlement à l’aide. Le député Pierre Sende, élu de l’Union des populations du Cameroun (UPC) dans le département du Nyong-et-Kelle, a dénoncé cette situation lors de la séance plénière tenue le 30 juin 2017 à l’Assemblée nationale du Cameroun.

Directement interpellé, dans le cadre des questions orales des députés au gouvernement, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna, a expliqué que le vandalisme des installations électriques dans cette localité était l’une des causes de cet état. Il a aussi mis en avant le fait que les abonnés de Messondo ne payaient pas régulièrement leurs factures.

Autre argument présenté par le ministre enfin: la chute des poteaux de l’opérateur d’électricité Eneo, qui sont tardivement signalés pour prise en charge immédiate. Il n’y a cependant pas eu d’indication précise sur le retour à l’ordre dans la fourniture de l’électricité dans cette localité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *