Cameroun: une centrale thermique à gaz de 350 MW prévue à Limbe d’ici à 2024




La préqualification pour ce projet prévu sous forme partenariat public-privé est ouverte aux entreprises nationales et internationales jusqu’au 10 juillet 2020

Le gouvernement camerounais projette la mise en service de la centrale thermique à gaz de Limbe (350 MW) en 2024 “au plus tard”, a appris Energies Media auprès du ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee).

Le Minee a ouvert à cette fin un appel à manifestation d’intérêt pour la préqualification de partenaires devant conduire les études et les travaux en mode BOT (construction, exploitation et transfert) de cette centrale, prévue dans le département du Fako (région du Sud-Ouest) et des lignes électriques associées. 

Les structures intéressées – nationales et/ou internationales – peuvent se mettre en groupement et ont jusqu’au 10 juillet 2020 pour faire leurs soumissions au Minee.

L’approvisionnement en gaz naturel à la centrale sera géré par la Société nationale des hydrocarbures (SNH).

Le projet, voulu en partenariat public-privé (PPP), vise à satisfaire les besoins en énergie dans le Réseau interconnecté Sud (RIS), précisément dans les régions du Littoral, de l’Ouest et du Sud-Ouest.

Selon le Plan de développement du secteur de l’électricité (PDSE) à l’horizon 2035, la demande de pointe dans le réseau interconnecté Sud (RIS) pourrait atteindre 4 472 MW d’ici à cet horizon – selon l’hypothèse haute de ce document -, contre moins de 1 000 MW en 2015.

La consommation nationale du gaz naturel produit au Cameroun, dont la taille est jugée “embryonnaire” par la SNH, est actuellement portée par la centrale thermique de Kribi (216 MW) et la distribution de gaz naturel – produit sur le champ Logbaba – pour des industries et une centrale thermique de 30 MW à Douala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *