Le Cameroun a déjà bénéficié de près de 55 millions EUR de l’UE dans les secteurs de l’énergie et de l’eau (officiel)




C’est le chiffre présenté à Yaoundé par Hans-Peter Schadek, chef de la délégation de l’Union européenne au Cameroun

 

La contribution financière de l’Union européenne (UE) dans les secteurs de l’eau et de l’énergie au Cameroun s’élève actuellement à près de 55 millions d’euros, environ 35 milliards de F CFA, d’après des chiffres présentés le 21 février 2018 par Hans Peter Schadek (photo) – chef de la délégation de l’UE au Cameroun – à l’ex-ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna.

Sur le plan national, l’UE appuie de manière générale les projets d’accès aux services énergétiques en milieu rural et périurbain, à travers les différents Fonds européens de développement (FED) à destination des pays ACP, dont bénéficie le Cameroun.  

Parmi les réalisations, on peut citer le barrage de Lom-Pangar (Est-Cameroun). En ce qui concerne cet ouvrage, l’UE, à travers la Banque européenne d’investissement (BEI), a apporté un appui financier de 30 millions d’euros pour financer la construction du barrage de retenue.

L’engagement apparaît aussi dans les projets de petite hydraulique, à l’instar du barrage de Rumpi (3 MW), la centrale de Mbakaou (5 MW); et dans des initiatives d’électrification rurale pour l’agriculture.

L’UE soutient en outre les projets d’extension de réseau électrique rural dans les monts Mandara (Extrême-Nord), Rumpi (Sud-Ouest) et dans le département des Hauts-plateaux à l’Ouest.

En termes de perspectives, l’UE, d’après l’ambassadeur-chef de délégation, est intéressé par le projet de construction d’une ligne électrique entre le Tchad et le Cameroun et la mise en oeuvre du Plan d’électrification rurale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *