Cameroun : 30 jours pour livrer les résultats de l’enquête sur les causes, les responsabilités et la gestion de l’incendie survenu à la Sonara le 31 mai




Délai prescrit par le Premier ministre, dans un décret signé le 11 juin 2019

 

Le chef du gouvernement camerounais, Joseph Dion Ngute, a décidé de la mise sur pied mardi, 11 juin, d’une commission d’enquête technique sur l’incendie survenu à la Sonara le 31 mai dernier et qui a amené l’unique raffinerie du Cameroun a suspendre ses activités.

Dans un décret lu à la radio publique nationale, le Premier ministre donne un délai de 30 jours à la commission pour examiner, entre autres, “les causes”, les “responsabilités” et la “gestion de l’incendie”.

La Commission est placée auprès du ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) et comprend, outre le Minee, des “experts” de différentes administrations publiques: ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt); ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable (Minepded); secrétariat d’Etat à la Défense en charge de la Gendarmerie (SED); Délégation générale à la sûreté nationale (DGSN), Délégation générale de la recherche extérieure (DGRE).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *