Cameroun: en 2018, l’Etat a encaissé 529,8 milliards de FCFA provenant du secteur pétrolier




Chiffres de la loi de règlement de la République du Cameroun pour l’exercice 2018, promulguée le 24 décembre 2019. Les prévisions budgétaires étaient de 534,86 milliards de FCFA

 

Les revenus du secteur pétrolier, envisagés à 387 milliards de FCFA en 2018 (loi de finances initiale) puis à 469 milliards de FCFA (budget modifié) et finalement à 534,86 milliards de F par le ministère des Finances, ont effectivement représenté un montant de 529,8 milliards de FCFA (529 815 756 401 FCFA dans le détail, environ 807,77 millions d’euros) en 2018.

Cela représente un taux de réalisation de 99,06%, selon la loi de règlement de la République du Cameroun pour l’exercice 2018, promulguée le 24 décembre par le chef d’Etat camerounais Paul Biya.

Le budget général de l’Etat a été effectivement constitué (recettes) à hauteur de 4 909,5 milliards de FCFA (4 909 518 700 140 FCFA dans le détail) en 2018, soit un taux de réalisation de 100,48% par rapport aux attentes: 4886,2 milliards de FCFA des autorisations finales. 

Les prévisions étaient de 4513,5 milliards de FCFA (budget voté initialement) et 4689,5 milliards de FCFA (budget modifié). 

Au niveau des dépenses, l’Etat a engagé près de 4809,7 milliards de FCFA (4 809 688 885 393 FCFA dans le détail) par rapport à des prévisions de 4 886,2 milliards de FCFA (4 886 212 809  085 FCFA dans le détail), ce qui représente un taux de réalisation de 98,43%.

Le solde du budget de l’Etat pour l’année 2018 a été ainsi de 99,8 milliards de FCFA (99 829 814 747 FCFA dans le détail).

La loi de règlement permet de comparer le budget (prévisionnel tel qu’adopté initialement ou modifié à travers la loi de finances rectificative) et la réalité de son exécution. Elle clôt l’exercice budgétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *