Burkina Faso : les prix des carburants à la pompe revus à la baisse pour le mois de janvier




Le gouvernement burkinabè a décidé, le 08 janvier, d’une baisse de 20 FCFA sur le litre d’essence, 30 FCFA sur le litre de gasoil et 83 FCFA sur le litre de pétrole lampant

 

Les prix des carburants à la pompe connaissent une baisse au Burkina Faso dès ce mois de janvier 2019, deux mois après une augmentation de 75 F CFA, à la faveur d’une décision gouvernement rendue publique mardi.

Le prix du super 91 (essence) passe ainsi de 677 FCFA à 657 FCFA (1 euro) le litre, soit une baisse de 20 FCFA; le prix du gasoil passe de 601 FCFA à 571 FCFA (0,87 euro) le litre soit une baisse de 30 FCFA; le prix du pétrole lampant passe de 538 FCFA le litre à 455 FCFA (0,69 euro), soit une baisse de 83 F CFA, a indiqué Harouna Kaboré, ministre en charge de l’Industrie et du Commerce.

Selon le ministre, qui s’exprimait sur les antennes de la Télévision nationale, ces mesures visent à faire bénéficier à la population burkinabè et à l’économie nationale «la tendance baissière» du cours du baril de pétrole, observée «ces derniers temps».

Le prix du litre d’essence et de gasoil avait connu une hausse de 75 FCFA le 9 novembre 2018, suscitant l’incompréhension d’une partie de l’opinion nationale et des syndicats.

A ce sujet, les responsables des syndicats des transporteurs avaient annoncé, la semaine dernière, l’augmentation des tarifs de transports, avant de reconsidérer leur position, suite à une concertation avec le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *