Botswana : les pouvoirs publics autorisent Shumba Energy à développer une centrale solaire de 100 MW près de Francistown




La société compte réaliser la centrale en deux phases, de 50 MW chacune

 

Shumba Energy Limited, société cotée à la bourse du Botswana (Botswana Stock Exchange, BSE) et de Maurice (The Stock Exchange of Mauritius, SEM), se réjouit d’avoir reçu l’autorisation de l’Autorité de régulation de l’énergie du Botswana (Botswana Energy Regulatory Authority, BERA) pour exécuter le projet de centrale solaire Tati près de Francistown, deuxième plus grande ville du pays.

Le projet sera développé en deux phases, de 50 MW chacune, sur un site de 300 hectares, a indiqué Shumba Energy dans un communiqué le 02 juillet.

Il s’agira de la première centrale solaire à grande échelle du pays d’Afrique australe.

Shumba Energy est basée au Botswana. La société créée en 2011 est active dans les carburants, les mines de charbon, le commerce et les énergies renouvelables. 

Le calendrier de réalisation des travaux de la centrale solaire Tati n’a pas été présenté. Cependant, en novembre 2020, le ministre des Ressources minérales, des Technologies vertes et de la Sécurité énergétique du Botswana avait indiqué que la mise en service de cette centrale était attendue en 2022.

Le Botswana prévoit de satisfaire entièrement sa demande en électricité d’ici 2026, pour cesser d’importer l’énergie des pays voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *