La BERD se dote d’une direction générale en charge de l’Economie verte et de l’Action climatique




Harry Boyd-Carpenter, un manager de la Banque, désigné à cette position avec effet au 1er avril 2021

 

 

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a décidé de nommer Harry Boyd-Carpenter (photo) au poste de directeur général en charge de l’Économie verte et de l’Action climatique.

Sa nomination prendra effet le 1er avril 2021, selon le communiqué y relatif publié par la BERD le 19 février.

Le poste avait été ouvert à la concurrence mais c’est plutôt un manager de la Banque qui a été retenu.

Harry Boyd-Carpenter travaille à la BERD depuis plus de 15 ans. Il est entré dans l’institution financière en octobre 2005 en qualité de banquier senior, en provenance du cabinet d’avocats britannique Allen & Overy. Titulaire d’une licence en lettres de l’université d’Oxford, il occupait depuis janvier 2019 le poste de directeur de l’Energie pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Le nouveau directeur général en charge de l’Economie verte et de l’Action climatique à la BERD aura la charge de guider les actions de la Banque pour l’amener à atteindre son objectif de consacrer 50% de ses investissements annuels à des financements verts d’ici 2025.

La Banque envisage aussi de porter, d’ici à la même période, ses réductions d’émissions de gaz à effet de serre de 25 à 40 millions de tonnes par an.

Les activités de Harry Boyd-Carpenter auront donc trait principalement aux questions de politique climatique des Etats membres de la BERD et aux financements dans les secteurs sous sa responsabilité.

La BERD est présente dans 37 pays d’Europe centrale et de l’Est, d’Asie centrale et du Sud et de la Méditerranée orientale, dont trois en Afrique (Egypte, Tunisie, Maroc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *