Le Bénin se rêve en exportateur d’électricité dès 2022




Projection faite par le président du Bénin, Patrice Talon. Une série de projets en cours

 

 

Le président béninois Patrice Talon a annoncé le 30 novembre à Ouinhi, localité située à environ 150 km au nord de Cotonou, lors de son périple de reddition des comptes de ses actions gouvernementales, que le Bénin sera, à compter de 2022, autonome mais aussi exportateur de l’énergie électrique vers d’autres pays de la sous-région, a rapporté mardi le ministre de la Communication et des Postes, Alain Orounla.

En faisant la restitution de la tournée présidentielle à travers une conférence de presse à Cotonou, le ministre Orounla a fait observer que le président est allé dans le détail en expliquant comment le Benin est passé d’une situation d’important déficit – où le pays avait 40 milliards F CFA (plus de 73 millions de dollars américains) d’impayés vis-à-vis de la Communauté électrique du Bénin (CEB) et des pays fournisseurs d’électricité (Nigeria, Ghana) ; avec le gaspillage de 40 autres milliards de F CFA engloutis dans la construction de la centrale électrique de Maria-Gléta – à une autonomie énergétique, avec une vraie centrale qui fournit 127 mégawatts, soit presque la moitié des besoins du pays en énergie électrique.

« Le président Talon a annoncé la construction d’une deuxième centrale de 120 mégawatts qui sera achevée dans dix-huit mois, la construction de sept centrales photovoltaïques solaires, dont une d’envergure de 25 mégawatts, quatre d’une puissance totale de 50 mégawatts dans le cadre des relations avec le Millenium Challenge Account et deux autres centrales solaires de 2 fois 10 mégawatts avec des investisseurs privés », a-t-il rapporté.

De même, a poursuivi le ministre, tout en citant le président Talon, l’exécutif a également prévu « la restauration de mini-centrales qui vont permettre à notre pays, le Bénin, d’être non seulement autonome énergétiquement, mais de pouvoir vendre également dans d’autres pays de la sous-région ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *