Bénin: le début des opérations commerciales de la centrale solaire d’Illoulofin escompté en avril 2022




Le projet de 25 MWc est officiellement exécuté à environ 60% à fin novembre 2021

 

Les travaux de construction de la centrale solaire photovoltaïque d’Illoulofin sont exécutés à environ 60%, a constaté le ministre béninois de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, lors d’une visite sur le site le 30 novembre.

Le compte rendu de cette visite a été publié sur le portail du gouvernement béninois le 1er décembre dernier. 

La livraison de la centrale est prévue en avril 2022, a expliqué au ministre de l’Energie le directeur général pour les activités à l’international de Eiffage Énergie Systèmes – branche Énergie du groupe français de BTP Eiffage -, Ludovic Duplan.

Le constructeur est “actuellement en phase de montage et d’installation”, d’après Ludovic Duplan, cité dans le compte rendu publié sur le site web du gouvernement. 

Les travaux ont été lancés en novembre 2020. Ils sont menés sur le terrain par Eiffage Énergie Systèmes et les équipes de RMT, structure d’Eiffage active sur le continent africain.

Le projet de centrale solaire d’Illoulofin, encore baptisé projet Defissol, est localisé sur  un site de 26 hectares à Onigbolo, dans la commune de Pobè. Il prévoit l’installation de 47 212 modules photovoltaïques de 530 Wc chacun, pour une puissance totale de 25,85 MWc.

D’une durée de vie de 25 ans, la centrale devrait produire 35 GWh d’électricité par an à sa mise en service, afin de couvrir la consommation en électricité de 180 000 personnes. Selon les données du projet, Defissol devrait permettre de réduire les émissions de CO2 du Bénin de 23 000 tonnes par an. 

La centrale d’Illoulofin est financée par l’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne (UE) et la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE).

Lors de sa visite du chantier le 30 novembre, le ministre béninois de l’Energie a annoncé l’approbation par l’AFD et l’UE, du projet d’augmentation des capacités de la centrale, pour la porter de 25 MWc à 50 MWc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *