Bénéfice net de 421 millions de dollars pour Schlumberger au premier trimestre 2019




Le bénéfice net du groupe de services pétroliers a reculé de 20% au cours des trois premiers mois de l’année, comparé à la même période de 2018, selon les résultats présentés jeudi, 18 avril

 

Le groupe de services pétroliers Schlumberger a enregistré des bénéfices en baisse au premier trimestre mais s’est montré jeudi, 18 avril, optimiste pour cette année avec des investissements qui reviennent dans le secteur.

Le bénéfice net a reculé de 20% à 421 millions de dollars au cours des trois premiers mois de l’année, comparé à la même période de 2018, a indiqué la multinationale aux origines françaises dans un communiqué.

Le bénéfice par action, qui fait référence en Amérique du nord, a atteint 30 cents contre 38 cents un an auparavant, en ligne avec les attentes des analystes.

Le groupe, qui développe des technologies destinées au forage de puits pétroliers et à la construction de puits et plateformes, a vu son chiffre d’affaires modestement progresser de 1% à 7,879 milliards de dollars.

Ces résultats « reflètent une réduction attendue de l’activité terrestre en Amérique du Nord et une activité saisonnière plus faible dans l’hémisphère nord », a commenté le PDG, Paal Kibsgaard.

Il s’est toutefois montré optimiste pour le marché pétrolier, sur fond de remontée des cours, prédisant une amélioration cette année « soutenue par une perspective solide pour la demande combinée à une baisse de production de l’OPEP et de la Russie prenant pleinement effet ».

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés réduisent en effet volontairement leur production afin de soutenir les cours.

« Nous continuons aussi à voir des signes évidents du fait que les investissements d’exploration et production commencent à se normaliser », a ajouté Paal Kibsgaard.

Le secteur parapétrolier dans son ensemble avait été très durement touché par la chute des cours du pétrole de 2014-2016 et les investissements des compagnies pétrolières n’ont progressé que timidement depuis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *