Cameroun: le barrage réservoir de Lom Pangar a “permis de réaliser une économie d’environ 37 milliards FCFA sur l’achat du fuel” (Minee)




L’ouvrage, construit pour la régularisation du débit de la Sanaga, a déjà assuré à ce jour trois saisons d’étiage permettant ainsi aux centrales de Songloulou et d’Edéa d’augmenter leur capacité de production

 

La régularisation du débit du fleuve Sanaga, grâce à la construction du barrage réservoir de Lom Pangar, a déjà permis d’économiser “37 milliards F CFA [environ 56,4 millions d’euros, NDLR] sur l’achat du fuel”, informe le ministère de l’Eau et de l’Energie dans un document présentant le bilan dans le secteur énergétique au Cameroun entre 2011 et 2018.

Ces économies ont trait à l’achat de carburant permettant de faire fonctionner des centrales thermiques pour combler la demande d’électricité sur le Réseau interconnecté Sud (RIS).

Le barrage réservoir de Lom Pangar est l’une des composantes principales du Projet hydroélectrique de même nom, qui comprend également une centrale électrique de 30 MW.

Le barrage réservoir a une capacité de retenue de 6 milliards de mètres cubes d’eau. En régulant le débit du fleuve Sanaga en période d’étiage (période où le cours d’eau atteint son point le plus bas, en temps de saison sèche notamment), il sature les centrales hydroélectriques de Song Loulou (384 MW) et d’Edéa (267 MW), permettant à ces dernières de tourner à pleine puissance sans besoin d’ajouter de nouveaux équipements.

L’ouvrage a été mis en eau au second semestre 2016 et réceptionné en juin 2017. Il est exploité par les agents de la société publique Electricity Development Corporation (EDC).

“A ce jour, ce barrage a permis de régulariser le débit de la Sanaga pendant trois saisons d’étiages”, a appris Energies-Media auprès de Théodore Nsangou, directeur général de EDC, cette semaine.

Le barrage est déjà rempli à la moitié de sa capacité, soit 3 milliards de m3, en prévision de la gestion de la prochaine saison sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *