La Banque mondiale prête plus de 200 milliards de F au Cameroun pour la modernisation du réseau de transport de l’électricité




L’accord de prêt a été formalisé mercredi à Yaoundé entre le ministre de l’Economie et la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun

Le Cameroun et la Banque mondiale ont formalisé le 07 juin 2017 à Yaoundé un accord de prêt de 202,3 milliards de F CFA pour la modernisation du réseau de transport de l’électricité dans le pays. Le document a été signé côté camerounais par le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire, Louis Paul Motaze; et du côté de l’institution de Bretton Woods par la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, Elisabeth Huybens.

Cette enveloppe, destinée aux activités de la jeune Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel), servira à la mise à niveau des infrastructures de transport de l’électricité et au renforcement des réseaux interconnectés des régions du Nord, du Sud et de l’Est.

Pour la Banque mondiale, cette mise à niveau permettra de “transférer plus facilement l’électricité produite dans les nouvelles centrales hydroélectriques, et les excédents d’énergie dans certaines régions, vers les villes et les villages des régions insuffisamment desservies. Il améliorera aussi la qualité de l’approvisionnement dans les zones urbaines.”

L’enjeu est aussi d’ “accompagner l’entrée en activité de la Sonatrel (créée en 2015, NDLR) et d’aider cette structure à garantir des conditions d’accès non discriminatoires au réseau de transport électrique”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *