La BAD va aider Zola EDF Côte d’Ivoire à mobiliser un prêt d’environ 24 million d’euros pour développer son offre de kits solaires




La coentreprise formée par le groupe français EDF et la société tanzanienne Off Grid Electric (OGE) compte distribuer 100 000 systèmes solaires domestiques prépayés dans les zones rurales de Côte d’Ivoire d’ici à 2020

 

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, via un communiqué signé le 15 juin 2018, qu’elle fournira une “garantie partielle de crédit” à Zola EDF Côte d’Ivoire (ZECI) pour l’aider à mobiliser un prêt en monnaie locale de 15,75 milliards de FCFA (environ 24 millions d’euros).

Le prêt sera arrangé par Société Générale de Banque en Côte d’Ivoire (SGBCI) et Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (Crédit Agricole CIB), pour permettre à ZECI d’acquérir des systèmes solaires domestiques (SSD) et de les distribuer à environ 100 000 ménages supplémentaires résidant dans les zones rurales de Côte d’Ivoire, d’ici à 2020

Selon la BAD, “cette opération serait la première structure de financement en monnaie locale, à grande échelle et utilisant la technique de titrisation pour le secteur des énergies renouvelables hors-réseau en Afrique”.

Offres sur les produits Zola en Côte d’Ivoire. Données de ZECI en 2017. Extrait du document de présentation du projet rédigé par la BAD: « Zola Solar Kits Project. ESMP »

ZECI est une coentreprise formée par le groupe français EDF et la société tanzanienne Off Grid Electric (OGE). La structure est opérationnelle en Côte d’Ivoire depuis novembre 2016.

Le modèle commercial de ZECI consiste à vendre des kits solaires dans le cadre de contrats de location-achat, d’une durée de trois ans. A l’acquisition du kit, l’usager fournit un paiement initial de trois mois puis il paie des mensualités par mobile jusqu’à la fin du contrat. A l’issue de celui-ci, le kit lui appartient. Selon les options choisies, le client a droit à des panneaux solaires permettant d’alimenter des ampoules, un chargeur de téléphone, une radio et une télévision.

Ces systèmes ciblent le remplacement des lampes torches à pile ou des lampes à pétrole “polluantes et nocives pour la santé”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *