La BAD accorde un prêt de 42 millions d’euros à la Côte d’Ivoire pour un projet d’électrification rurale




Le prêt consenti en novembre couvre une durée de trois ans (2019-2021) et porte sur l’extension des réseaux électriques en moyenne tension, et la réalisation de branchements dans trois districts du nord

 

La Côte d’Ivoire va bénéficier d’un prêt de 42 millions d’euros de la part de la Banque africaine de développement (BAD) pour améliorer l’accès à l’électricité dans des zones rurales du nord du pays.

L’engagement de la BAD, annoncée par l’institution le 08 novembre, va permettre de “financer le projet d’amélioration d’accès à l’électricité en milieu rural qui s’inscrit dans le cadre du Programme national d’électrification rurale (Proner), élaboré par le gouvernement en 2013.”

Le prêt couvre une durée de trois ans (2019-2021) et porte sur l’extension des réseaux électriques en moyenne tension, et la réalisation de branchements dans trois districts du nord.

“Il s’agit des districts des Savanes (247 localités à électrifier), du Woroba (85 localités) et du Zanzan (94 localités) pour une population bénéficiaire directe estimée à 259 486 habitants”, précise la BAD.

“Dans ces différentes localités, seront effectués 23 549 branchements pour les ménages, des écoles, des centres de santé. Des foyers d’éclairage public y seront également installés”, ajoute l’institution financière multilatérale.

Le taux d’accès à l’électricité dans les districts ciblés par le projet est inférieur à la moyenne nationale, estimée à 59,5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *