La BAD lève 2,75 milliards via une émission d’obligations de référence en dollars américains




Ces obligations sont à maturité de cinq ans (2021 – 2026). Les fonds vont servir au financement des activités de l’institution financière multilatérale

 

La Banque africaine de développement (BAD) a lancé, du 15 au 22 juillet, un emprunt obligataire de référence en dollars américains.

“Le livret d’ordres final dépassé 4,2 milliards de dollars, avec une participation totale de 82 investisseurs, permettant à la Banque de fixer le montant de la transaction à 2,75 milliards de dollars. Cet emprunt obligataire a suscité l’intérêt d’investisseurs de premier ordre, avec une demande particulièrement forte des banques centrales et des investisseurs institutionnels”, a expliqué l’institution dans un communiqué.

Plus de la moitié des souscripteurs (51%) proviennent des Amériques, 15% de l’Asie et le reste de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (Europe Middle East & Africa, EMEA).

Les obligations de référence émises par la BAD dans le cadre de cette opération sont à maturité de cinq ans (22 juillet 2021 – 21 juillet 2026) et ont un rendement semestriel de 0,888 %.

Le produit obtenu va permettre à la Banque de financer les activités dans ses domaines d’action prioritaires, à l’instar de “Light up and power Africa” (Éclairer l’Afrique et lui fournir de l’énergie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *