Cameroun: la BAD accorde 150 millions d’euros au projet Nachtigal (420MW)




Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé le prêt le 28 novembre à Abidjan. La mise en service du barrage est prévue en 2021-2022

 

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), à travers son guichet du secteur privé, a approuvé, le 28 novembre 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire), un prêt de 150 millions d’euros (environ 98,6 milliards de F CFA) en faveur du projet de barrage Nachtigal, a appris Energies Media dans un communiqué publié par l’institution.

Le Cameroun constituait, à la fin 2016, le portefeuille de la BAD le plus important en Afrique centrale et compte parmi les 10 pays où la BAD investit le plus.

“Nachtigal devrait entrer en service en 2022, majorant ainsi de 30% la capacité du pays, tout en contribuant à réduire les coûts de production à long terme. Cette approbation s’inscrit résolument dans la démarche de la Banque Africaine de développement qui vise à promouvoir les énergies renouvelables, dont la part du portefeuille de génération d’électricité est passée de 14% entre 2007 et 2011 à 70% entre 2012 et 2017”, détaille le communiqué.  

La construction du barrage, sur le fleuve Sanaga, est pilotée par la société Nachtigal Hydropower Company (NHPC), au sein de laquelle on retrouve trois principaux actionnaires: EDF (40%), l’Etat camerounais (30%) et la Société financière internationale du Groupe de la Banque mondiale (30%).

D’après des indications présentées par le ministre de l’Energie fin septembre 2017 à Yaoundé, les financements pour la réalisation du barrage proviendront à 75% de bailleurs de fonds internationaux et à 25% par les banques locales.

Les travaux du barrage devraient commencer au premier trimestre 2018 pour être achevés en 2021-2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *