Angola/Prospection des hydrocarbures: de nouvelles données sismiques 3D pour le bassin de Namibe




Les données produites par la société norvégienne PGS couvrent les blocs 29, 30, 44 et 45

 

 

PGS, société norvégienne spécialisée dans la modélisation des sols sous-marins pour l’industrie pétrolière, dispose de nouvelles données multi-clients 3D pour quatre blocs dans le bassin de Namibe, au large de l’Angola.

Les données, rendues publiques le 20 novembre dernier, fournissent “une nouvelle compréhension” de l’exploration en eau plus profonde dans les blocs 29, 30, 44 et 45, pour une “exploration plus poussée” dans la région.

Le dernier jeu de données 3D GeoStreamer “ANG Namibe 2020” couvre plus de 14 000 km2 dans le bassin de Namibe, complétant les études sismiques 3D “ANG Namibe 2014” et “NAM 2019”, a expliqué PGS.

Les données finales seront disponibles au troisième trimestre 2021.

La société norvégienne revendique désormais de plus de 34 000 km2 de données sismiques à large bande “de haute qualité”, liées à “d’importants” puits d’exploration dans le bassin de Namibe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *