Angola/Pétrole et Gaz : l’ANPG fixe au 25 août l’attribution des neuf blocs onshore du cycle de licences 2021




Les neuf blocs, pour lesquels 15 sociétés ont manifesté leur intérêt, sont localisés dans les bassins de la Kwanza et du Bas-Congo

 

L’Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants d’Angola (ANPG) a reçu 45 propositions de 15 sociétés, dans le cadre des enchères ouvertes pour neuf blocs pétroliers et gaziers situés à terre dans les bassins de la Kwanza et du Bas-Congo

Des équipes techniques de l’ANPG examinent actuellement les propositions en vue de la publication des attributaires des blocs le 25 août, a informé le régulateur du secteur pétrolier et gazier angolais le 12 juillet dernier lors de l’ouverture solennelle des offres.

Le cycle de licences 2021 de l’Angola concerne les blocs CON1, CON5 et CON6 dans le bassin du Bas-Congo; et les blocs KON5, KON6, KON8, KON9, KON17 et KON20 dans le bassin de la Kwanza.

L’activité est inscrite dans la stratégie de l’ANPG pour l’octroi des licences dans les hydrocarbures sur la période 2019 – 2025. 

Les différentes offres reçues par l’Agence portent sur des investissements cumulés de plus d’un milliard de dollars.

L’ANPG se félicite des offres reçues dans un “environnement international de plus en plus compétitif” et qui démontrent le “potentiel de l’Angola à attirer constamment des investisseurs dans son secteur pétrolier et gazier”.

Selon les données de l’Agence, l’exploration à terre a déjà conduit en Angola à la découverte d’environ 13 gisements de pétrole et un gisement de gaz de tailles commerciales, avec des réserves comprises entre 5 et 40 millions de pétrole. Les blocs ouverts aux enchères pour 2021 visent à débloquer plus de réserves à partir de “technologies sismiques et de forages avancées”

L’ANPG s’attend à ce que ces blocs abritent des systèmes pétroliers comme ceux rencontrés dans les blocs offshore et qu’ils puissent contribuer à l’augmentation de la production pétrolière du pays d’Afrique australe.

L’Angola a officiellement produit 1 073 065 barils de pétrole brut par jour en juin 2021 et  2 696 millions de pieds cubes de gaz par jour au courant du même mois.

D’après les données de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), les réserves prouvées de l’Angola s’établissaient à 7,783 milliards de barils de pétrole brut et 343 milliards de mètres cubes de gaz naturel à fin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *