Angola/Hydrocarbures: contrat de forages de 131 millions de dollars attribué à Sonadrill Holding




Le périmètre du contrat porte sur le forage offshore de douze puits, avec une option pour neuf puits et onze autres options d’un puits

 

Sonadrill Holding Ltd, coentreprise formée à parts égales (50/50%) par la société norvégienne Seadrill et une filiale de la compagnie pétrolière publique d’Angola Sonangol, a remporté un contrat pour le forage de douze puits, avec une option pour neuf puits et onze autres options d’un puits. 

La valeur de la partie ferme du contrat est d’environ 131 millions de dollars, a révélé le spécialiste norvégien des forages offshore Seadrill le 14 mai. 

Le nom du client n’a pas été dévoilé.

L’activité sera effectuée avec le navire de forages Sonangol Quenguela – propriété de Sonangol -, affrété coque-nue (mode de location de navire sans armement ni équipement ou avec équipements incomplets) par Sonadrill.

Les forages sont programmés entre le premier trimestre 2022 et le troisième trimestre 2023.

Selon les données publiées par Seadrill, le Sonangol Quenguela peut effectuer des forages en eau très profonde, jusqu’à environ 12 190 mètres. Il s’agit de l’un des deux navires de forages détenus par Sonangol avec le Sonangol Libongos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *