L’Angola et la Zambie relancent le projet de pipeline Lobito – Lusaka




Un protocole d’accord signé entre les gouvernements des deux pays table sur la mise en service de l’infrastructure en 2025

 

Le projet de pipeline entre l’Angola et la Zambie, envisagé initialement entre 2012 et 2016, pourrait voir le jour d’ici à 2025. C’est en tout cas l’échéance fixée par les gouvernements des deux pays lors de la signature, le 29 avril dernier, du protocole d’accord relatif à la mise en œuvre de ce projet.

Le document a été signé par le ministre angolais du Pétrole Diamantino Azevedo et le ministre zambien de l’Energie Mathew Nkuwa.

Le pipeline est prévu entre Lobito (ville d’Angola située dans la province du Benguela) et la capitale zambienne Lusaka. Il permettra à la Zambie d’accéder facilement au pétrole brut angolais pour satisfaire ses besoins énergétiques, réduisant ainsi ses importations du Moyen-Orient

Le coût de réalisation de l’infrastructure est actuellement évalué à environ 2 milliards de dollars américains.

La compagnie pétrolière nationale angolaise Sonangol et la société d’investissement IDC Zambia Ltd sont impliquées dans le développement du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *