Angola/Hydrocarbures: BP accorde à TechnipFMC le contrat de réalisation des équipements sous-marins du champ Platina




Le contrat, « significatif » selon TechnipFMC, couvre aussi un collecteur de production avec les systèmes de contrôle et de connexion sous-marins associés pour le développement de ce champ du bloc 18, au large de l’Angola

 

Le groupe franco-américain TechnipFMC a remporté, auprès de BP Angola – filiale du groupe britannique BP -, un « contrat intégré » d’ingénierie, fourniture des équipements, construction et installation (iEPCI) pour le développement du champ Platina, au large de l’Angola.

Le contrat « couvre la fabrication, la livraison et l’installation des équipements sous-marins, dont les arbres sous-marins, un collecteur de production avec les systèmes de contrôle et de connexion sous-marins associés, ainsi que les conduites rigides, les ombilicaux et les jumpers flexibles », précise TechnipFMC dans l’annonce faite ce mardi, 10 mars.

Le spécialiste des services à l’industrie pétrolière et gazière qualifie ce contrat de « significatif », c’est-à-dire situé « entre 75 millions de dollars et 250 millions de dollars ».

Le champ Platina est situé en eaux profondes, dans le bloc 18.

Le champ a été découvert en 1999 et se situe dans des eaux d’une profondeur comprise entre 1200 et 1500 mètres. Pour son développement, BP prévoit la mise en place d’une liaison sous-marine au FPSO (unité flottante de production, stockage et déchargement) Greater Plutonio. Le début de l’exploitation commerciale du champ Platina est prévu vers 2022.

Le bloc 18 est exploité par BP – opérateur avec une participation de 50% – et la coentreprise Sonangol Sinopec International Limited (SSI) qui détient les 50% restants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *