L’Angola envisage d’avoir 1132 stations-service à travers le territoire d’ici 2022 (ODRI)




En 2018, l’Angola comptait 1 107 stations-service, a indiqué le 14 février le DG de l’Institut de réglementation des dérivés du pétrole (Oil Derivatives Regulating Institute), Albino Ferreira

 

L’Angola envisage d’avoir 1 132 nouvelles stations-service dans tout le pays d’ici 2022, a annoncé vendredi 14 février le directeur général de l’Institut de réglementation des dérivés du pétrole (Oil Derivatives Regulating Institute en anglais, ODRI), Albino Ferreira.

Le DG de l’ODRI a fait cette déclaration à la presse en marge d’un séminaire de présentation de la cartographie nationale des stations-service et la législation relative à ce secteur.

En 2018, lorsque la cartographie nationale des stations-service avait été réalisée pour la dernière fois, l’Angola comptait 1 107 stations-service, a-t-il précisé.

Selon les statistiques de l’ODRI – structure de régulation appartenant à l’Etat -, 33 des 164 municipalités de l’Angola ne disposent actuellement d’aucune station-service, alors que la province de Luanda compte à elle seule 36% du nombre total de stations-service du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *