Appel à manifestation d’intérêt pour une étude liée à l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique de Zanzibar




L’AMI lancé par la Banque mondiale au sein de cet Etat autonome de la Tanzanie est ouvert jusqu’au 27 mai 2019

 

La Banque mondiale a lancé, le 08 mai dernier, un appel à manifestation d’intérêt en vue du recrutement d’un consultant (cabinet) qui aura la responsabilité de réaliser une étude liée à l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique de Zanzibar.

La date limite pour la soumission des candidatures a été fixée au 27 mai 2019.

L’étude doit aborder les aspects techniques et économiques concernant l’intégration de diverses énergies renouvelables intermittentes dans le réseau électrique de Zanzibar, ainsi que le stockage sur batteries.

La prestation vise à assurer la “sécurité énergétique” et la “diversification” des sources d’énergie de cet Etat autonome de la Tanzanie.

Le financement de l’étude sera assuré par la Banque mondiale, dans le cadre du Projet d’expansion de l’électrification rurale en Tanzanie (Tanzania Rural Energy Expansion Project).

L’étude fera des recommandations au gouvernement révolutionnaire de Zanzibar pour un niveau optimal d’énergies renouvelables intermittentes et l’intégration de ces dernières dans le réseau à court terme (2020), moyen terme (2025) et long terme (2030).

Le consultant proposera aussi les investissements requis et les ajustements à faire pour pouvoir intégrer ces énergies dans le réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *