L’américain General Electric va installer sa plus grande éolienne en France




GE Renewable Energy, filiale d’énergies renouvelables du conglomérat américain, espère pouvoir la livrer d’ici à 2021. Baptisée « Haliade-X 12 MW », elle produira 45% d’électricité supplémentaire par rapport aux turbines actuelles

 

GE Renewable Energy, filiale d’énergies renouvelables du conglomérat américain General Electric, a annoncé jeudi, 01er mars 2018, au moins 330 millions de dollars (270 millions d’euros) d’investissements en France pour développer et produire l’éolienne en mer la plus puissante au monde.

Baptisée « Haliade-X 12 MW« , elle produira 45% d’électricité supplémentaire par rapport aux turbines actuelles et de quoi alimenter 16 000 foyers européens. GE Renewable Energy espère pouvoir la livrer d’ici à 2021.

« La technologie de cette nouvelle turbine, son élaboration et sa production seront assurées pour la plus grande partie en France », précise la société dans son communiqué.

GE Renewable Energy a été créée à la suite du rachat du pôle énergie d’Alstom en 2015. La société prévoit ainsi d’investir au minimum 330 millions de dollars en France, sur un total de 400 millions. Environ 60 millions seront notamment attribués à la modernisation du site de Saint-Nazaire où les nacelles seront produites, et près de 100 millions à l’usine LM Wind Power de Cherbourg, qui doit ouvrir en 2018 et fabriquera les pales.

Selon GE, le démarrage de l’activité de ce site permettra la création de 550 emplois directs et 2 000 emplois indirects.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *