L’Algérie compte utiliser l’énergie nucléaire parmi ses ressources énergétiques à l’horizon 2030-2050




Une loi est en cours d’élaboration dans le pays pour le développement de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques

 

L’Algérie va introduire l’énergie nucléaire parmi ses ressources énergétiques à l’horizon 2030-2050, a révélé le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, le 06 mai à Alger.

Une loi en cours d’élaboration pour le développement de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, a-t-il affirmé au cours d’une conférence de presse tenue en marge des travaux d’un atelier international organisé par le Commissariat à l’énergie atomique algérien (Comena).

D’après le ministre, le programme de développement de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques vise essentiellement à répondre aux besoins énergétiques de l’Algérie, outre ses usages techniques dans les domaines de la santé, de l’agriculture et des ressources en eau.

L’étape de préparation pour cette transition porte sur plusieurs niveaux: organisationnels, juridiques et de formation, a affirmé M. Guitouni. Le ministre a cité à ce propos: la création du Comena en 1996; la réalisation de deux réacteurs nucléaires destinés à la recherche et la formation à Draria (Alger) et El Birine (Djelfa); la création de l’Institut algérien de formation en génie nucléaire en 2011 et du Centre national de formation et d’appui à la sécurité nucléaire en 2012.

Afin de concrétiser ce programme, l’Algérie a signé plusieurs accords de coopération bilatérale portant sur l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, avec plusieurs pays, dont la Chine, l’Argentine, la France, les Etats-Unis et la Russie.

L’Algérie mène également une coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a souligné M. Guitouni.

Le ministre de l’Energie a tenu à démentir, sur le sujet, l’existence d’un quelconque projet, à l’heure actuelle, de réalisation d’une station nucléaire en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *