Algérie: la Sonatrach se fixe un programme d’investissement quinquennal de 40 milliards de dollars




L’intérêt sera accordé au contenu local. Ambition présentée par le PDG de la compagnie pétrolière nationale d’Algérie, à l’occasion de la présentation de ses vœux 2021

 

 

La Sonatrach – compagnie pétrolière nationale d’Algérie – compte mettre en œuvre un plan d’investissement de 40 milliards de dollars sur cinq ans, dont 51% en Dinars notamment à travers la mise en production et la montée en cadence de plusieurs gisements, a indiqué jeudi 31 décembre le PDG de la société, Toufik Hakkar, dans son message à l’occasion du nouvel an 2021

Dans ses investissements, le groupe compte promouvoir le contenu local en intégrant les entreprises nationales dans la réalisation de ses projets, afin de garantir à l’Algérie des économies importantes en devises.

En matière d’activités opérationnelles, Toufik Hakkar a fait savoir que « la production et les ventes connaitront, en 2021, une croissance grâce notamment à la mise en production des gisements périphériques de Gassi Touil et Hassi Bir Rekaiz ainsi que la montée en cadence de la production au niveau de Tinhert et l’achèvement du Boosting Hassi R’Mel pour la zone Nord ».

Au moyen terme, le PDG de Sonatrach a souligné que l’entreprise continuera à satisfaire les besoins croissants du marché national, qui atteindront 70 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP) à partir de 2024, tout en maintenant un niveau d’export au-dessus de 90 millions TEP annuellement, grâce à la mise en production de nouveaux gisements dans les régions Sud-Ouest et Sud-Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *