Algérie: la production pétrolière se situera à 952 000 barils par jour en novembre (officiel)




Il s’agit d’une augmentation de 10 000 barils par jour par rapport à la production d’octobre en respectant l’accord de l’Opep, selon le ministère de l’Energie et des Mines

 

La production algérienne de pétrole brut passera de 942 000 barils/jour (b/j) en octobre à 952/000 b/j en novembre, ce qui représente une augmentation de 10 000 b/j, a indiqué le 04 octobre le ministère de l’Energie et des Mines dans un communiqué.

Cette légère hausse rentre dans le cadre de la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production signés par les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés visant à maintenir les prix à des niveaux acceptables par ces pays producteurs.

Les participants à la réunion ministérielle Opep/non-Opep tenue lundi par visioconférence ont décidé de maintenir leur accord actuel d’une hausse de la production de 400 000 b/j chaque mois (et donc 400 000 en novembre). L’Opep+ avait décidé en juillet d’augmenter la production de 400 000 b/j par mois jusqu’en avril 2022 au moins.

Le baril de Brent a dépassé lundi les 81 dollars pour la première fois en trois ans à l’annonce de la décision de l’Opep.

Le brut a baissé à des niveaux inférieurs à 20 dollars en avril 2020, soit au plus fort de la pandémie de Covid-19 qui a plombé l’activité économique mondiale.

Depuis, l’or noir a retrouvé des couleurs, notamment depuis le début des campagnes de vaccination, lesquelles ont permis un retour progressif de la consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *