Algérie – Espagne: le gazoduc Medgaz verra sa capacité passer à 10 milliards de m3 au quatrième trimestre 2021




Les groupes espagnol Naturgy et algérien Sonatrach ont entrepris d’augmenter la capacité du gazoduc de deux milliards de mètres cubes par an dans le cadre d’un projet de 90 millions de dollars

 

Le groupe énergétique espagnol Naturgy et la compagnie nationale des hydrocarbures d’Algérie Sonatrach tablent sur le quatrième trimestre 2021 pour l’achèvement du projet d’expansion du gazoduc Medgaz.

L’expansion consiste en l’augmentation des capacités du gazoduc, de deux milliards de mètres cubes par an à travers un quatrième turbocompresseur, pour atteindre 10 milliards de mètres cubes, a expliqué Naturgy dans un communiqué le 13 juillet dernier.

D’après Naturgy, le projet représente un investissement d’environ 90 millions de dollars et permettra de sécuriser, pour le marché espagnol, le gaz naturel importé d’Algérie.

L’infrastructure achemine le gaz à partir de Hassi R’Mel (500 km au sud d’Alger) vers Beni Saf, sur la côte algérienne, jusqu’à Almeria en Espagne en passant sous la mer Méditerranée.  

Après la réception des travaux d’expansion, Medgaz transportera 25% du gaz naturel consommé en Espagne.

Sonatrach détient une participation de 51% dans Medgaz et Naturgy 49%. En 2006, le gouvernement algérien a autorisé les deux sociétés à exploiter Medgaz pendant 35 ans, soit jusqu’en 2041, avec une possibilité d’obtenir une prolongation de 15 ans supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *