Algérie: entrée en production du complexe gazier de Reggane




Inauguré le 16 décembre, il fournira, dès janvier 2018, 08 millions de m3 de gaz par jour

 

Le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a inauguré, le 16 décembre, le complexe gazier de Reggane, à 125 km du chef lieu de la wilaya d’Adrar, dans le sud-ouest de l’Algérie, à environ 1 500 km d’Alger.

Le projet Reggane, qui devrait assurer une production régulière de gaz jusqu’en 2041, pourra fournir une capacité de 08 millions de m3 par jour, dès janvier 2018, l’équivalent de 10% de la demande de gaz de l’Espagne, estime la compagnie espagnole Repsol, partenaire du projet, dans un communiqué.

Il permettra par ailleurs de produire 148 barils/jour de condensats (type de pétrole léger).

Le complexe, qui comprend six champs gaziers (Azrafil sud-est, Kahlouche, Kahlouche sud, Tiouliline, Sali et Reggane), est opéré par le groupement Reggane Nord (RGN). Le Groupement est détenu par la compagnie pétrogazière nationale Sonatrach (40% de parts), l’espagnol Repsol (29,25%), l’italien Edison (11,25%) et l’allemand DEA Deutsche Erdoel AG (19,5%).

Les activités d’exploration à Reggane avaient débuté en 2002, avant la mise sur pied du groupement Reggane Nord et le début de développement du champ en 2012.

Les partenaires du Groupement ont mis en place, entre autres, une centrale de traitement de gaz, des installations permettant de connecter les puits à la centrale et un pipeline d’environ 74 km devant relier ladite centrale au gazoduc baptisé “GR5” qui permet l’exploitation des champs gaziers de Reggane, Touat et Timimoun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *