L’AIE voit en l’Afrique « un marché à l’export important pour la Turquie » dans le domaine des énergies renouvelables




Déclaration faite par le président de l’Agence internationale de l’énergie dans le cadre d’une interview accordée à l’agence de presse turque

 

Le président de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Fatih Birol, a accordé une interview à Anadolu, au cours de laquelle il est revenu sur le potentiel de la Turquie dans le domaine des énergies renouvelables.

« L’Afrique est un marché à l’export important pour la Turquie dans le domaine des technologies en matière d’énergies renouvelables », a affirmé M. Birol, estimant également que d’autres régions du monde pouvaient bénéficier de la technologie turque.

« L’autre dimension, c’est qu’il existe un potentiel important en matière d’énergies renouvelables lorsqu’on regarde autour de la Turquie, au Moyen-Orient et dans le Caucase. Le Moyen-Orient possède un potentiel solaire qui n’existe nulle part ailleurs mais la technologie n’y est pas assez développée. Je pense que la Turquie, au regard de son expérience, de ses investissements dans le domaine des énergies renouvelables, peut y jouer rôle d’exportateur », a t-il expliqué.

« Il est nécessaire de mettre en place un bon modèle économique afin d’exploiter ce potentiel. Pour cette raison, je pense que le modèle porté par l’agence étatique YEKA [Yenilenebilir Enerji Kaynak Alanları, Sources d’énergie renouvelable ] est un modèle formidable qui donne de très bons résultats. La baisse des coûts est aussi une très bonne nouvelle », a ajouté le président de l’AIE.

Sur un ton plus pessimiste, Fatih Birol a affirmé qu’il était aujourd’hui très difficile de tenir les objectifs mondiaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« Lorsqu’on observe les données des 11 premiers mois de l’année 2018, on se rend compte que la hausse des émissions de dioxyde de carbone va atteindre des niveaux historiques. L’écart entre la réalité et les objectifs s’accentue chaque jour davantage », a-t-il regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *