Afrique de l’Ouest: la BOAD mobilise avec succès 750 millions d’euros pour sa première émission d’obligations dédiée aux ODD




Une partie de ce financement sera dédiée aux projets dans les énergies renouvelables

 

 

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a réussi sa “première émission obligataire à objectifs de développement durable (sustainability bond)” en récoltant 750 millions d’euros, s’est félicitée l’institution financière dans un communiqué publié le 22 janvier.

Ces obligations d’une maturité de 12 ans ont “attiré plus de 260 investisseurs internationaux (40% en provenance du Royaume Uni, 40% d’Europe, 17% des Etats-Unis, 2% d’Asie et 1% du Moyen Orient) dont notamment 75% de gestionnaires d’actifs et 21% d’investisseurs institutionnels (banques, compagnies d’assurances et fonds de pension). Elle a été sur-souscrite 6 fois, avec une demande totale s’élevant à 4,4 milliards d’euros”, selon les précisions apportées par la BOAD.

Les ressources financières mobilisées par la Banque dans ce cadre seront destinées à des projets à fort impact environnemental et social dans les domaines tels que les énergies renouvelables, l’habitat social, l’agriculture et la sécurité alimentaire, la santé, l’éducation, les infrastructures de base, entre autres.

La BOAD est la banque commune aux commune aux huit États de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA): le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *