Afrique du Sud : Sasol met en service une mine de charbon dans la province de Mpumalanga




La mine inaugurée le 12 avril a la capacité de produire 10,5 millions de tonnes de charbon par an

 

L’industriel sud-africain Sasol a annoncé, le 12 avril, le lancement officiel de la production d’une mine de charbon dans la province de Mpumalanga. La cérémonie solennelle de mise en service de la mine a eu lieu en présence du ministre des Ressources minérales d’Afrique du Sud, Gwede Mantashe.

La mine, qui a requis un investissement de 5,6 milliards de rands (environ 354,14 millions d’euros), a la capacité de produire annuellement 10,5 millions de tonnes de charbon (pouvant être transformé en carburant et en produits chimiques). Elle emploie 1760 personnes.

La mine de Mpumalanga fait partie, avec celles de Thubelisha et Shondoni,  des trois mines “de classe mondiale” envisagées par Sasol ces 10 dernières années dans le cadre de son programme de remplacement des mines en Afrique du Sud, d’un coût de 14 milliards de rands (environ 885,3 millions d’euros).

Selon les données mises à la disposition du public, la production de charbon représente 13% des revenus de Sasol. L’entreprise revendique la troisième place au sein des producteurs de charbon sud-africains, avec une production d’environ 40 millions de tonnes par an.

Le bouquet énergétique de l’Afrique du Sud est dominé à plus de 80% par le charbon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *