Afrique : les taux d’accès à l’électricité dans les 54 pays du continent en 2017




Certains pays du Maghreb et les Seychelles affichent 100%. Le Burundi (9%) présente le taux le plus faible. Les données pour les 54 pays du continent africain, extraites du rapport “Tracking SDG7: The Energy Progress Report (2019)”

 

Le Maghreb regroupe les principaux pays du continent africain qui affichaient un taux d’accès à l’électricité de 100% en 2017.

L’Algérie, l’Egypte, le Maroc, la Tunisie sont cités en exemple à ce titre dans le rapport Tracking SDG7: The Energy Progress Report (2019), réalisé par la Banque mondiale, l’Agence internationale de l’énergie (AIE), l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena), les Nations unies et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le rapport publié le 22 mai dernier mesure les progrès accomplis dans la mise en oeuvre de l’objectif de développement durable (ODD) n°7 : « Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable d’ici à 2030 ».

En Afrique, parmi les pays qui ont atteint un taux de 100% dans la fourniture de l’électricité à leur population, figurent également les Seychelles selon le rapport.

Le Burundi (9%), le Tchad (11%), le Malawi (13%), la République démocratique du Congo (19%) et le Liberia (21%) présentent les taux les plus faibles.

Le rapport, consulté et exploité par Energies Media pour le regroupement des données des pays africains, fournit des statistiques au niveau national, urbain et rural pour chaque pays.

 

© Energies-media.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *