Africa50 met en place un nouveau véhicule d’investissement pour capter des capitaux institutionnels et privés “inexploités”




Africa50 Infrastructure Acceleration Fund a vocation à investir dans divers secteurs sur le continent dont l’énergie et le secteur gazier médian

 

Africa50 a annoncé, le 05 octobre, le lancement d’un nouveau fonds destiné à “accélérer” les investissements dans les infrastructures sur le continent africain. 

Le nouveau fonds, baptisé Africa50 Infrastructure Acceleration Fund, est placé sous la direction de Vincent Le Guennou, co-PDG d’Emerging Capital Partners (ECP), société spécialisée dans le capital-investissement.

L’initiative cible la mobilisation de 500 millions de dollars en plusieurs levées de fonds, auprès de sources de capitaux institutionnels et privés dont la plupart sont “actuellement inexploitées”.

Le véhicule investira dans des “projets bancables” offrant les “meilleurs rendements ajustés en fonction du risque pour les investisseurs”. Il créera ses propres opportunités d’investissement mais explorera aussi des opportunités de co-investissement avec Africa50.

Parmi les secteurs ciblés par Africa50 Infrastructure Acceleration Fund, on retrouve l’énergie, le secteur gazier médian (transport et stockage), les TIC, les transports, la santé et l’éducation.

Le Fonds Africa50 est un organe de financement des projets infrastructurels, mis sur pied par la Banque africaine de développement (BAD) en 2013. Il investit principalement dans les transports et l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *