L’accord Opep+ pour la limitation de la production de pétrole restera “en l’état” jusqu’en juin (ministre saoudien de l’Energie)




« En juin nous verrons où en est le marché et nous ferons alors les ajustements nécessaires », a déclaré Khalid al-Falih après une rencontre avec son homologue indien Dharmendra Pradhan à New Delhi le 10 mars

 

L’accord Opep+ sur la réduction de la production de pétrole de l’Opep et de ses alliés restera en l’état jusqu’en juin au moins puisqu’il sera trop tôt pour le modifier à la réunion d’avril de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, a déclaré Khalid al-Falih (photo), le ministre saoudien de l’Energie.

L’Opep et ses alliés, Russie en tête, se retrouveront à Vienne les 17 et 18 avril. Leur réunion suivante est programmée pour les 25 et 26 juin.

Khalid al-Falih, qui s’exprimait après une rencontre avec son homologue indien Dharmendra Pradhan à New Delhi le 10 mars dernier, n’a pas exclu quelques ajustements en juin.

« On verra ce qui se passe en avril, s’il y a des perturbations qui n’étaient pas prévues ici ou là, mais pour moi il ne se passera pas grand chose », a-t-il dit. « En juin nous verrons où en est le marché et nous ferons alors les ajustements nécessaires. »

L’Opep et ses alliés sont convenus en décembre de réduire l’offre de 1,2 million de barils par jour à compter du 1er janvier et pour une durée de six mois afin de stabiliser le marché et de soutenir les cours. Sur ce total, l’effort demandé à l’Opep est de 800 000 barils par jour (bpj).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *